Tsembéhou est en deuil: Massouroili et Daoud Mari nous ont quittés

Details {idkey=3593b0[title=Tsemb%C3%A9hou+est+en+deuil%3A+Massouroili+et+Daoud+Mari+nous+ont+quitt%C3%A9s][desc=]}

Tsembéhou est en deuil. Deux de ses éminents serviteurs, Hadj Soumaila OILI ( Massouroily pour les intimes) et M. Daoud Mari viennent de nous quitter ce jeudi 3 décembre. Quelle triste journée !

 

Vers 11 h 00 du matin, alors qu’on venait juste de conduire Hadj Massouroily à sa dernière demeure, l’autre mauvaise nouvelle tomba. Brusque et violente. M. Daoud Mari vient aussi de nous quitter ! Quelle stupeur ! On savait qu’ils étaient malades, tous les deux, depuis un certain temps. Mais nous quitter brusquement ce jour a surpris plus d’un.

Hadj Massouroily laissera sans aucun doute une empreinte indélébile dans l’imaginaire collectif de la population. Homme d’action, courageux et déterminé, il était sur tous les fronts quand il s’agit de défendre Tsembéhou. Plusieurs fois chef de village ou de quartier, membre influant de différents comités d’organisation communautaire, cet homme pieux était aussi un grand orateur.

Daoud Mari laissera pour sa part une trace inaltérable à l’éducation. L’un des premiers professeurs locaux au collège de Tsembéhou, Daoud Mari a été bien apprécié par ces contemporains pour ses qualités d’éducateur, de pédagogue et de dirigeant. Directeur du collège rural de Tsembéhou pendant plusieurs années, il avait tenu cette institution dans la discipline et la rigueur. Les résultats étaient bien là, palpables.

Tsembéhou Infos et Tonic FM saluent la mémoire de ces deux regrettés et adressent leurs condoléances à leur famille et à leurs proches.

Statistiques d'Affichages

Compteur d'affichages des articles
2008621

Utilisateurs Connectés en Ligne

Nous avons 92 invités et aucun membre en ligne