Ultime Hommage à Baha Boira

Details {idkey=2341b0[title=Ultime+Hommage+%C3%A0+Baha+Boira][desc=]}

C’est une foule immense qui a pris d’assaut la mosquée de Vendredi de Tsembéhou ce mercredi 18 avril pour rendre un dernier hommage à M. Youssouf Abdallah. Pour la première fois depuis sa récente construction la mosquée a été pleine lors d’une prière funéraire. La prière de Midi qui précéda celle du mort avait des allures d’une prière de Vendredi.

"On dirait un Vendredi" clamaient ici et là des fidèles stupéfaits de constater que des Comoriens sont venus des quatre coins de l’île pour dire "adieu" au regretté. Des hommes et des femmes ont fait le déplacement pour venir prier et soutenir la famille éplorée. Ses enfants, Attoumane et Abdérémane et sa petite-fille Mme Nouriza Attoumane et son frère Said Ali Abdallah, qui étaient à Moroni ont fait le voyage tôt ce mercredi matin, sont arrivés à Tsembéhou et ont pu assister aux funérailles. La participation massive est le témoignage de la bonté, de la gentillesse et de la générosité du regretté. Encore une fois Tsembéhou vient de perdre un grand serviteur, un grand avocat et un sage.

Ce septuagénaire a fortement marqué l’histoire de Tsembéhou moderne. Sa participation au débat politique (il a été candidat de l’opposition à une élection législative dans les années 70), son soutien désintéressé aux associations sportives et aux mouvements culturels faisaient de lui une personnalité proche des jeunes. Une démarche qui contrastait fort avec celle des hommes de sa génération. Baha Boira, on l’aimait beaucoup et il ne passait pas inaperçu. Tout le monde à Tsembéhou le connaissait. C’est donc ce grand homme qui nous a quittés brusquement cet après-midi du 17 avril pour un voyage vers le paradis. Inchallah ! 

Statistiques d'Affichages

Compteur d'affichages des articles
1756196

Utilisateurs Connectés en Ligne

Nous avons 17 invités et aucun membre en ligne