BAC à Tsembéhou : Résultats décevants

Huit candidats admis dès le 1er groupe et une quarantaine autorisée à passer les épreuves du 2ème groupe. Tel est le résultat du baccalauréat de la session 2011 à Tsembéhou. « Bahati School » une école privée créée il y a 3 ans a raflé la mise avec six candidats ayant obtenu, dès le 1er groupe, les billets d’aller poursuivre leurs études dans les universités et une trentaine de candidats admis au second groupe.

Lire la suite ...BAC à Tsembéhou : Résultats décevants

Une animatrice au CLAC

 Le Centre de Lecture et d’Animation Culturelle (CLAC) de Tsembéhou vient d’avoir une nouvelle animatrice. Il s’agit de Madame Echati Bacar, enseignante, qui a été désignée par les autorités administratives de l’île pour diriger ce Centre. Elle remplace à ce poste M. Ahamada Ousseni. Elle sera soutenue par deux jeunes hommes désignés par des associations communautaires. Ces derniers exerceront bénévolement. Avec ses 2000 livres, la bibliothèque du CLAC est l’une des mieux fournies de la région. Cependant l’on a remarqué qu’au fil des mois les lecteurs désertaient ce Centre. Faut-il alors espérer que la nomination de Madame Echati Bacar au poste d’animatrice suscitera, chez les enfants, les jeunes et les adultes un nouvel intérêt pour la lecture et les autres activités ludiques!

 Logé dans un bâtiment de plusieurs pièces construit par la communauté, le CLAC de Tsembéhou est doté également d’une antenne parabolique et d’une salle de conférence qui peut contenir plus de 300 personnes. Il est de loin le mieux loti de tous les CLAC du réseau. Il y a aux Comores une demi-douzaine de ces Centres, équipés et financés par l’Organisation Internationale de la Francophonie.

Bientôt un lycée à Tsembéhou

Le collège de Tsembéhou vient en effet de se doter d'une classe de Seconde. Deux classes de 45 élèves chacune et des professeurs au grand complet. L'ouverture de cette classe est en soi un événement qui a été vivement salué avec beaucoup de joie et satisfaction par les élèves et leurs parents et par l'ensemble de la population. Du coup, le collège rural de Tsembéhou est devenu avec cette nouveauté un Collège d'Enseignement Supérieur ( CES).

C'était le vœu de la population maintes fois exprimé depuis 1998. Avec actuellement ses 975 élèves le CES de Tsembéhou devient l'un des grands établissements scolaires du secondaire des Comores. Ouvert au mois de janvier 1977, le collège de Tsembéhou a vu défiler sur ses bancs des générations qui occupent actuellement plusieurs postes de responsabilités nationales ou locales. Pendant près de trente ans, le collège ( de la 6è à la 3è) avait peu évolué. Plusieurs directeurs se sont succédé, mais la physionomie des bâtiments restaient la même. L'on peut facilement comprendre que parce que le collège accueillait les élèves de Tsembéhou, Drindri et Chandra, trois localités voisines dont les relations n'ont toujours pas été assez bonnes, il a été difficile pour la population de la région de se concerter et agir en conséquence au profit de leurs enfants.

Lire la suite...Bientôt un lycée à Tsembéhou

 

Baccalauréat 2004: Dans le sérieux et la franchise

Les résultats définitifs du baccalauréat 2004 viennent d'être rendus publics. Seuls 769 candidats sur les 2808 élèves (soit 27,38 %) ont obtenu leur billet pour l'Université ou autre Ecole Supérieure. Catastrophiques pour certains, sérieux pour d'autres, ces résultats sont différemment appréciés par la population qui s'accorde à apprécier tout de même le bon déroulement et la transparence de cet examen. La ville de Tsembéhou a enregistré cette année 36 nouveaux bacheliers, toutes séries confondues, sur les 182 candidats. Soit (19,78%)

Pour donner à ce baccalauréat anjouanais ses lettres de noblesse, les autorités de l'île ont fait venir de Madagascar Dr Marcel Napetoke pour présider le jury.

Lire la suiteBaccalauréat 2004: Dans le sérieux et la franchise

Le recteur de l'université de Tuléar parmi nous

Le recteur de l'université de Tuléar a visité dernièrement la ville de Tsembéhou. Accompagné de trois de ces collègues malgaches, tous missionnaires à l'Université de Patsy, le recteur était invité par le collectif des étudiants tsembéhouens sortant des universités et écoles supérieures de Madagascar. Nos quatre hôtes avaient donc mis à profit ce séjour pour visiter l'école primaire, la Poste et des Télécommunications, le Foyer des Jeunes et le marché. Ils n'avaient pas manqué de faire aussi un petit crochet et visiter le studio de Télé Tumpa.

Une semaine plus tard, à l'invitation cette fois-ci du CLAC (Centre de Lecture et d'Animation Culturelle) le recteur a donné une conférence-débat sur l'Environnement. Plus de trois cents personnes avaient assisté à cette conférence - débat qui était, de l'avis de tous, bien animé.

 

Statistiques d'Affichages

Compteur d'affichages des articles
1634549

Utilisateurs Connectés en Ligne

Nous avons 310 invités et aucun membre en ligne