Le Téléphone à Tsembéhou

Details {idkey=5259b0[title=Le+T%C3%A9l%C3%A9phone+%C3%A0+Tsemb%C3%A9hou][desc=]}

Il y aura bientôt un an depuis que les Tsembéhouens attendent impatiemment la mise en fonction du central téléphonique. Prévu pour être opérationnel en décembre 2003, ce central a connu une défaillance technique au moment de son lancement. Plusieurs missions techniques composées de nationaux et de sud-africains se sont succédé, mais les difficultés demeurent toujours. Il semble que le problème réside au niveau du faisceau entre le relais d’Ouani et celui du col de Patsy.

Construit à Hamoudou, à l'entrée de la ville en provenance de Mtsimbatsy, ce beau bâtiment flambant neuf qui abrite le central avait suscité beaucoup d'espoir. Les travaux de construction, confiés à une entreprise tsembéhouenne, n'avaient souffert d'aucun retard. Le réseau intérieur installé depuis fin novembre est prolongé jusqu'à Drindri et Chandra. La SNPT ( Société Nationale des Postes et Télécommunications) attende la relance du central pour effectuer les branchements à domicile.

L'engouement pour le téléphone est quelque peu compensé par le téléphone portable. Opérationnel depuis le début de l'année 2004, le portable est l'outil de quelques privilégiés. La cherté de l'appareil(72000 F) et le coût élevé des communications font que bien des gens attendent le téléphone fixe avant de s'ouvrir au monde. On estime à une quarantaine le nombre de Tsembéhouens abonnés pour l'instant au cellulaire.

Tsembéhou  et le téléphone : la légende continue

Vous savez déjà que ce sont des problèmes techniques qui sont à l'origine du non-démarrage du Central téléphonique de Hamoudou. Les habitants, pour leur part, continuent de prendre leur mal en patience sans se lasser de s'interroger sur les motifs réels de cette panne. Faute d'explications adéquates, certains ne s'empêchent pas d'expliquer cette panne « irréparable » par des raisons métaphysiques. Ils croient que des gens de mauvaise foi, qui voyaient de mauvais œil l'installation d'un central téléphonique à Hamoudou, sont venus jeter un mauvais sort. Ils étayent leur argument avec les phrases ironiques que lançaient les techniciens comoriens à bout de souffle. Ces derniers ne cessaient de plaisanter en disant qu'il faudrait sacrifier un bœuf si réellement Tsembéhou voulait que le téléphone marche.

Pour d'autres, la raison de cette panne « irrémédiable » se trouve dans l'engouement exagéré des Tsembéhouens pour le téléphone. Ce n'est un secret pour personne. Les Tsembéhouens sont des grands consommateurs de téléphone. Les « vendeurs d'unités » devant les cabines téléphoniques à Mutsamudu connaissent parfaitement l'attrait de nos concitoyens envers les communications téléphoniques. Cela ne date pas effectivement d'aujourd'hui. Et il arrive parfois, comme pour se consoler, les Tsembéhouens se targuent à dire qu'ils sont parmi les premiers comoriens à connaître le téléphone. Cela pourrait paraître vrai. La Société Coloniale Bambao(SCB) avait effectivement installé une ligne téléphonique à Hassandzé. C'était un Tsembéhouen qui occupait le guichet. Inutile de préciser que la population n'en profitait presque pas. Ce qui est certain c'est qu'au début des années 70, une ligne téléphonique avait relié Tsembéhou – Mutsamudu. Elle n'a pas survécu longtemps, victime d'un sabotage éhonté. Il a fallu attendre vingt ans plus tard pour voir la SNPT implanter une cabine à Tsembéhou. Grâce à un système  que les techniciens appellent « Terra » installé sur le col de Patsy et à Tsembéhou, le téléphone a fonctionné deux semaines seulement avant de tomber en panne. Tout a été fait pour le réparer ; mais en vain. C'est seulement lors du démantèlement des appareils que les techniciens ont remarqué que le câble d'antenne a fait l'objet d'un sabotage commis par quelqu'un qui s'y connaît en la matière. Comme en 1974, on n'ouvre jamais d'enquête pour découvrir les malfaiteurs. Alors que dans les deux cas il n'était pas du tout compliqué de démasquer ces criminels.

Hit Statistics

Articles View Hits
1642834

Online Connected Users

We have 32 guests and no members online