Fin du championnat: AST contre Olympic (0-3)

Details {idkey=2549b0[title=Fin+du+championnat%3A+AST++contre+Olympic+%280-3%29][desc=]}

Des vacances bien méritées pour l’équipe tsembéhouenne de football (AST). Même si elle a été battue par 3 buts à 0 par un club de moindre calibre lors de la dernière journée du championnat de DII. Une défaite qui ne modifie pas sa position de leader dans le classement final. Et qui ne l'empêche pas de jouer la saison prochaine dans la cour des grands.

 En effet, ce mercredi 8 janvier, l’équipe tsembéhouenne a été reçue par Olympic de Chandra sur le stade de Konki, dans le cadre de la dernière journée du Championnat de DII. Le stade de Mtsimbatsy est toujours en réfection.

On le savait déjà, AST est qualifiée. Elle a son billet pour la D1, la saison prochaine. Alors que pour Olympic l’enjeu est grand. S’il perd ce match, il risque d’être relégué, la saison prochaine, en DIII. D’où l’engouement et la détermination de ses joueurs de relever ce défit. De l’autre côté, des coéquipiers de Haruna, le capitaine, avaient juré de tout faire pour faire mordre de la poussière à leurs adversaires. Les supporters d’AST qui n’attendaient que ce match pour célébrer comme il se doit le retour de leur club dans la cour des grands croyaient dur comme fer qu’ils allaient gagner le derby. Ils s’étaient déplacés en masse, en motos, en voitures et certains à pieds pour soutenir leur équipe et compter rentrer en fanfare à Tsembéhou après le match.

Mais c’était méconnaitre la volonté et la détermination d’Olympic qui a pris le match à bras le corps dès les premières minutes. Après 35 mn de jeu, l’équipe de Chandra mène déjà par 3 buts à 0. Surpris et déséquilibrés, les joueurs d’AST multiplient les fautes accumulant ainsi des cartons jaunes. Un de ses joueurs fut blessé et ne termine pas la partie…

A la suite d’une bagarre, l’arbitre se sentant menacé prend la fuite avant même la fin du temps réglementaire...

De retour en ville, les supporters se déchainent. Ils n’ont pas compris que l’équipe qu’ils aiment beaucoup soit si sévèrement défaite. La fête tant attendue était-elle gâchée ? Non, les supporters l’ont célébrée à leur manière. Ils ont manifesté dans la rue jusqu’à tard dans la soirée, sous le sous le slogan "Riwajouwa wendza ndza" ce qui signifie "Les affamés, nous les avons démasqués".

La tension reste tendue tout au long de la soirée. La polémique était vive dans les places publiques. De Boco, à Mpangahari en passant par Place Sanduk, Sohamwé, Foyer et Msirojou, on ne parlait que de cette cuisante défaite. Tout le monde semble oublié que AST a bien travaillé cette saison. Elle nous a procuré beaucoup de joie, de bonheur.

Ces nombreuses victoires ont été célébrées avec beaucoup de panache à Tsembéhou. Une défaite d’un jour ne devrait pas nous aveugler au point d’aller commettre l’irréparable. AST mérite du respect, de l’honneur et de la considération. Par Rat-shoot  

Statistiques d'Affichages

Compteur d'affichages des articles
945567

Utilisateurs Connectés en Ligne

Nous avons 15 invités et aucun membre en ligne