Etoile Filante maintient le cap

Details {idkey=7121b0[title=Etoile+Filante+maintient+le+cap+][desc=]}

Après la phase/ Aller du championnat de football, Etoile Filante de Tsembéhou occupe la 2è place dans sa poule. De bons résultats qui permettent aux Tsembéhouens de préparer la phase /Retour avec optimisme et beaucoup de confiance. En s'imposant devant Comorozine de Domoni par le score de 1 but à 0 , Etoile Filante a sauvé les meubles. C'était d'ailleurs, un match décisif qui lui a permis de passer de la 3è place à la deuxième. Un échec lui serait fatal. L'équipe serait reléguée à la 5è place. Tous les supporteurs tsembéhouens étaient au courant de l'importance du match. C'est d'ailleurs pour cette raison qu'ils s'étaient rendus en masse au stade de Bambao M'Tsanga où était joué ce match. Et ils n'étaient pas déçus.

Car dès la première partie Mouzdé, particulièrement actif ce jour-là, recevant une passe décisive de Fédéral, logea la balle dans les filets. Le but, l'unique but de la rencontre, est accueilli avec liesse par des spectateurs qui ne demandaient que ça. Le stade a failli exploser. Le suspens était total à Tsembéhou. D'habitude lorsque l'équipe se déplaçait à Ouani ou à Domoni, les supporteurs restés en ville suivaient l'évolution du match, étape par étape, grâce au téléphone portable. Mais cette fois-ci, à Bambao Mtsanga, le réseau téléphonique fait défaut. Ce qui explique que l'attente des résultats a été longue. L'équipe et ses supporteurs ont regagné Tsembéhou dans un imposant cortège qui a attiré toute l'attention de la population. Bicyclettes, motos, automobiles, bus, camions. Tout ce que Tsembéhou disposait comme moyen de transport était mobilisé pour transporter des supporteurs. Dans un concert de klaxons, ils ont ainsi regagné la ville, accueillis par des youyous, des applaudissements et de congratulations. Ils ont prolongé la fête en faisant le tour complet de la ville. Nous avons réalisé, à travers cet accueil, combien les Tsembéhouens portent à cœur leur équipe.

Les Sanctions 

Si l'équipe Etoile Filante avait reçu Comorozine de Domoni sur le stade de Bambao Mtsanga c'était pour répondre à une sanction que la Commission d'Homologation a infligée aux coéquipiers de Bacar Halim dit « Bisso ». Le stade de Tsembéhou était sanctionné parce qu’un supporteur d'Etoile Filante s'était comporté d'une façon insolente devant un supporteur d'Eclypso lors d'un match le week-end dernier. En effet ce qui s'était passé cet après-midi là, à Mtsimbatsy, c'était de l'antijeu. Un supporteur d'Etoile Filante croyant mieux faire avait versé délibérément de l'urine sur un supporteur d'Eclypso. Ce dernier que les supporteurs de la formation tsembéhouenne ont présenté comme le sorcier de l'équipe ouanienne s'était comporté effrontément. Devant tout le monde retardant pendant une quinzaine de minutes le début du match. Il était venu se tenir debout, dans la périmètre de sécurité, juste derrière le gardien de but d'Eclypso, son gardien. Malgré l'intervention de la police municipale, de l'arbitre et des dirigeants de la ligue, le « Sorcier » refusa de quitter les lieux. Le temps coula et l'arbitre a fini par se résigner. Il a quand même donné le coup d'envoi du match laissant le « Sorcier » implacable dans la périmètre de sécurité. A la 25è minute, lorsqu’Eclypso menait un but à zéro, un supporteur d'Etoile Filante, croyant que la magie a joué son rôle, avait cherché le moyen de la conjurer. Pour lui l'urine serait l'ingrédient utile pour déjouer le sort. Cet acte isolé, certes ignoble, inaperçu pour les milliers des spectateurs et joueurs présents au stade de Mtsimbatsy, sera porté devant la commission d'Homologation. La sanction a été dure pour l'équipe qui était contraint d'aller jouer un match décisif loin de leur stade à Bambao Mtsanga. Les supporteurs d'Eclypso ont fait pire. Cette sanction ne les a pas calmés. Le samedi 5 févier, lors du match entre Faigaff et Etoile Filante à Ouani, ils se sont servis de jerricans entier d'urine pour mouiller les supporteurs d'Etoile, venus nombreux à Ouani soutenir leur club. Des spectateurs ouaniens et autres ont aussi reçu quelques gouttes de cette liquide malpropre. Un premier bidon a été versé un peu avant la fin du match. Et un deuxième après la rencontre, dans le camion qui avait transporté les supporteurs. La colère de ses supporteurs était à son comble. Beaucoup d'entre eux n ‘avaient pas entendu parler de cet incident de Mtsimbatsy. Ils l'ont appris à leurs dépends à Ouani. Beaucoup de jeunes menacent de se venger le jour où les Ouaniens viendront à Tsembéhou. Mais des adultes et des responsables de l'équipe tsembéhouenne multiplient les contacts et les discours de persuasion. Seront-ils entendus ? C'est tout le malheur qu'on leur souhaite. La sanction infligée reste la suspension du stade d’Ouani pour deux matches. Soulignons qu’Etoile est sanctionnée aussi pour deux matchs. Ces comportements inamicaux sont contraires à l ‘esprit du jeu. Il appartient très rapidement aux dirigeants des clubs de tout faire pour sensibiliser davantage les jeunes sur le comportement à adopter sur les stade. Le sport doit toujours être considéré comme un facteur d'union et non le contraire.

Statistiques d'Affichages

Compteur d'affichages des articles
1515304

Utilisateurs Connectés en Ligne

Nous avons 31 invités et aucun membre en ligne