L’AST de Tsembéhou mène la course en tête

Details
Créé le samedi 2 avril 2011 18:47
Écrit par Tsembehou Info

(Article paru dans le Journal Al-Watwan du 31 mars 2011)

 Le week-end dernier s’est déroulée la troisième journée pour la première division. Une série de rencontres aux résultats parfois étonnants, mais dont on retiendra surtout la prédominance du fairplay sur tous les stades. Une situation qui a d’ailleurs contrasté avec les nombreuses scènes de violence qui ont émaillé ces derniers temps le championnat de troisième division. A l’issue donc de cette troisième journée, la tête du peloton est tenue par l’Association sportive de Tsembéhou (Ast), avec, à son compteur, neuf points et cinq buts d’écart avec son poursuivant immédiat.

L’Ast bénéficie cette saison, au même titre que son dauphin Comorozine, d’une redoutable attaque. Comorozine de Domoni (six points) tient en laisse son ennemi local juré, Chirazienne : dimanche, au stade de Domoni, il lui a fait voir de toutes les couleurs, en lui fourrant quatre buts à un. Chirazienne, avec ses quatre points, occupe la cinquième place, devancée à la quatrième par Taleza de Bandrani (quatre points) et à la troisième par Steal Nouvel de Sima (six points). Il faut dire qu’en ce début de compétition, c’est la déroute pour les grands clubs classiques, tels que Gombassa Sport et Ajsm (Association de la Jeunesse Sportive de Mutsamudu). Les deux vieilles formations de Mutsamudu sont respectivement reléguées à la huitième et septième marche. Elles se disputent donc la queue du peloton avec des hommes en bleu” de la D1, tels que Miracle de Bandrani (sixième place), Ngao (neuvième) et Union Sportive de Patsy. Si la violence n’a pas été relevée au niveau de la D1 durant ce début de championnat, celui-ci n’en reste pas moins secoué par des excès d’humeurs, affichés notamment par certains responsables de clubs vis-à vis des responsables de l’actuelle ligue. Du côté des mécontents, rien de précis ne se dit. Cependant, devons-nous noter qu’alors que le championnat de “première ligue” saison 2011 franchit sa troisième journée, celui de troisième division saison 2010 attend cette semaine le tirage au sort pour ses quarts de finale. Et c’est aussi ce qui fait que jusqu’à présent, celui de la deuxième division n’a pas encore débuté, puisqu’un calendrier ne peut être établi sans avoir connu le classement final de la D3. L’autre point noir auquel sont confrontées les instances dirigeantes du foot à Ndzuwani est la violence sur les terrains. Ces derniers temps, celle-ci émaille essentiellement les rencontres de troisième division. Et c’est pour y faire face qu’une commission de lutte contre ces violences vient d’être instituée par la Fédération ; elle est composée de cinq membres, dont un issu du comité exécutif de la Fcf. Son plan d’action n’est cependant pas encore révélé.

 SM