Coupe du monde 2018: les Comores accrochent le Ghana

Details {idkey=379b0[title=Coupe+du+monde+2018%3A+les+Comores+accrochent+le+Ghana][desc=]}

Superbe exploit des Comores, 177e nation au classement FIFA, qui ont décroché un match nul face au Ghana (0-0), vice-champion d'Afrique en titre, au terme d'une rencontre de haute luttant, vendredi, lors du deuxième tour des éliminatoires de la Coupe du monde 2018.

 

Coup de tonnerre au Stade Said Mohamed Cheikh. A Mitsamiouli, le Ghana, pourtant finaliste de la dernière Coupe d'Afrique des Nations, s'est pris les pieds dans le tapis en ne réuississant qu'à décrocher un nul de son déplacement aux Comores (0-0), vendredi, lors du deuxième tour aller des éliminatoires de la Coupe du monde 2018.

Les hommes d'Avram Grant, déjà sur la sellette avant cette rencontre, ont même joué avec le feu puisqu'ils ont encaissé un but, finalement refusé pour hors-jeu imaginaire, à un gros quart d'heure de la fin. Les Cœlacanthes ont même vu le poteau sauver les Black Stars en première période.

Un but refusé pour les Comores

 Les vice-champions d'Afrique se seraient-ils vus trop beaux? Sans Asamoah Gyan ni Emmanuel Agyemang-Badu, laissés sur le banc en début de rencontre, mais avec les frères Ayew, André et Jordan, ou Abdul Majeed Waris titulaires, les Ghanéens semblaient armés pour éviter le piège comoriens. Mais leur domination s'est révélée stérile, Sulley Mohamed (5e) trouvant même le poteau.

Le terrain synthétique de Mitsamiouli n'explique pas tout et le retour à Kumashi, le 17 novembre, s'annonce compliqué pour les Black Stars. « C'était un bon match de notre part. On a souffert parce que le Ghana, c'est quand même une grosse équipe mondiale. Mais c'est un honneur pour nous, ce résultat. On fait un bon match, c'est de bon augure pour le retour. On a les ressources, on est en train d'écrire notre histoire petit à petit. Il y a quelque chose à faire », soufflait ainsi sur RFI Kassim Abdallah, tout heureux de retrouver les frères Ayew, ses anciens coéquipiers à l'OM. « J'espère qu'on fera la même entame au retour et qu'on pourra faire un résultat là-bas. Si on n'a pas d'ambition dans le foot, on arrive à rien. Donc pourquoi ne pas mettre un but là-bas ou faire un exploit, parce que, là, on était à deux doigts. »

Statistiques d'Affichages

Compteur d'affichages des articles
945518

Utilisateurs Connectés en Ligne

Nous avons 26 invités et aucun membre en ligne