Reportages

Le cirque de Tsembéhou

Le Cirque de Tsembéhou est un cirque grandiose situé au cœur de l’île. Il coupe le souffle à celui qui le découvre pour la première fois. Un panorama tout en couleur s’ouvre devant vous et ravit les yeux.

De par son éloignement du port et de l’aéroport (19 km) ce cirque demeure peu connu du grand public et des touristes. Il est à n’en pas douter l’un des grands sites naturels qu’il soit permis de découvrir non seulement à Anjouan mais dans tout l’archipel des Comores. L’accès au fond du cirque est facilité par un réseau de pittoresques petites routes goudronnées vers les années 70. Certains de ces anciens chemins élargis pour devenir des routes secondaires desservent au passage des champs agricoles. Au fond, sur la vallée trois localités : Tsembéhou, Drindri et Chandra. Pour accéder à l’une de ces localités en venant de Mutsamudu , la capitale de l’Ile de Ndzuani, on passe par le col de Patsy où la Route Nationale (RN 21) se faufile à travers champs pour enjamber le Pont Tratringa et se diriger vers Domoni et Nyumakélé. Un petit crochet à Msakini à partir de cette RN21, sur le flanc du Mont Hayissaka permet de regagner Tsembéhou en passant par le village pittoresque de Chandra.

Lire la suiteLe cirque de Tsembéhou

Au revoir Catherine

Les paysans de Tsembéhou ont rendu un vibrant hommage à Mme Catherine Bouchez, animatrice du SNAC ( Syndicat National des Agriculteurs des Comores). Une chaleureuse et sympathique fête, en son honneur, a été organisée au Foyer des Jeunes, dans l'après-midi du 28 décembre dernier. Accompagnée des membres du Bureau du Syndicat Bahati ya Walimizi (La chance des Paysans), la fédération anjouanaise du SNAC, Cathé, comme on aime l'appeler ici a été vivement ovationnée. Après la traditionnelle cérémonie de remise de colliers de fleurs, les principaux invités ont effectué quelques pas de danses au rythme de Tari joyeusement animé par des femmes de Tsembéhou. Suivent ensuite les discours et la cérémonie de remise d'un cadeau à Catherine.

Lire la suiteAu revoir Catherine

Boudouri honoré

Le Journal Al-Watwan vient de délivrer un certificat de mérite à M. Mohamed Boudouri, en signe de reconnaissance de son courage et de sa fidélité dans l'exercice de son métier de Journaliste. La cérémonie de remise de ce précieux emblème s'est déroulée à l'Hôtel «  Le select » de Moroni le 7 juillet 2005, en présence du récipiendaire. Deux autres certificats de reconnaissance ont été délivrés à l'Ambassade de Chine et à l'Ambassade de France pour leur soutien à ce Journal. Boudouri, correspondant du journal Al-Watwan à Anjouan depuis 1989 a assuré une couverture médiatique en toute objectivité des évènements qui ont marqué la crise socio–économique et institutionnelle qui a secoué le pays.

 

Adieu 2005 !

A Tsembéhou, l'année 2005 aura été marquée par la montée fulgurante de l'équipe de football Etoile Filante et son maintien en première division. Petit poucet, le club tsembéhouen est arrivé 3è à l'issue du championnat préliminaire sur les 6 équipes de sa poule. Elle a su garder la même place de 3è après le super championnat dénommé « championnat d'élite » joué entre les 6 meilleures équipes de l'île. Etoile a fini 3è derrière Chiraziènne de Domoni, champion de l'île et champion des Comores 2005 et Etoile d'Or de Mirontsy. En ce maintenant en 1 ère division Etoile récupère ainsi une place qu'elle avait perdu il y une quinzaine d'années.

Des joueurs se sont démarqués des autres et ont obtenu une stature régionale voire nationale. Ils figurent en bonne place dans la sélection anjouanaise ( Fédéral et Bayilo) et probablement dans la sélection nationale de Football.

Lire la suiteAdieu 2005 !

 

Statistiques d'Affichages

Compteur d'affichages des articles
949343

Utilisateurs Connectés en Ligne

Nous avons 18 invités et aucun membre en ligne