Le Ministre Jaffar à Tsembéhou

Details {idkey=5545b0[title=Le+Ministre+Jaffar+%C3%A0+Tsemb%C3%A9hou][desc=]}

Ministre des Relations Extérieures et de la Coopération, chargé de la Diaspora, de la Francophonie et du Monde Arabe, Monsieur Ahmed Ben Saïd Jaffar était à Tsembéhou, au milieu de la journée du samedi 27 mars. Il était venu informer la population de l’apport considérable que la Ligue des Etats Arabes s’apprête à apporter au Centre de Santé de Tsembéhou. La LEA s’était prononcée lors de la conférence de Doha, au Qatar, de venir soutenir financièrement le Centre de santé qu’elle a construit en 1988. Cette nouvelle a été très bien appréciée par ses interlocuteurs qui n’ont pas manqué de lui remercier des efforts personnels qu’il a déployés pour l’approbation de ce projet qui consiste à élargir le Centre de Santé en construisant d’autres locaux et à les équiper pour les moderniser. Le tout d’une valeur estimée à plus de 200 millions de francs comoriens.

 Les entretiens se sont déroulés dans une maison privée au centre de la ville en présence de plusieurs cadres de Tsembéhou. Cependant quelques instants auparavant, après la prière de midi, des notables ont rencontré le ministre et ensemble, à l’intérieur de la mosquée de Vendredi, ils ont longuement évoqué la situation qui prévaut actuellement dans la ville. Finalement, ils lui ont remis un message à transmettre au Gouverneur de l’île, M. Moussa Toyibou et au président de l’Union des Comores M. Ahmed Abdallah Sambi. D’après l’un des participants, le ministre a été très attentif aux désidératas des Tsembéhouins. Il s’est montré très satisfait de cette visite qui lui a permis de mieux comprendre les dernières évolutions de la situation dans la ville de Tumpa.

Faudrait-il, par ailleurs, souligner que ce n’est pas la première fois que le Ministre Djaffar effectue une visite de travail à Tsembéhou. Lors de sa dernière visite il avait fait don de trois ordinateurs à la ville. En 2008 il avait reçu, chez lui à Mutsamudu, une forte délégation des jeunes de Tsembéhou avec qui ils avaient parlé de politique et de développement. Autant dire que l’amitié entre le ministre et la population de Tsembéhou se porte parfaitement bien.

Statistiques d'Affichages

Compteur d'affichages des articles
948361

Utilisateurs Connectés en Ligne

Nous avons 14 invités et aucun membre en ligne