Adieu 2005 !

Details {idkey=1459b0[title=Adieu+2005+%21+][desc=]}

A Tsembéhou, l'année 2005 aura été marquée par la montée fulgurante de l'équipe de football Etoile Filante et son maintien en première division. Petit poucet, le club tsembéhouen est arrivé 3è à l'issue du championnat préliminaire sur les 6 équipes de sa poule. Elle a su garder la même place de 3è après le super championnat dénommé « championnat d'élite » joué entre les 6 meilleures équipes de l'île. Etoile a fini 3è derrière Chiraziènne de Domoni, champion de l'île et champion des Comores 2005 et Etoile d'Or de Mirontsy. En ce maintenant en 1 ère division Etoile récupère ainsi une place qu'elle avait perdu il y une quinzaine d'années.

Des joueurs se sont démarqués des autres et ont obtenu une stature régionale voire nationale. Ils figurent en bonne place dans la sélection anjouanaise ( Fédéral et Bayilo) et probablement dans la sélection nationale de Football.

Fédéral fut déclaré meilleur joueur du Tournoi de la Coupe de l'Unité dont le Trophée fut emporté par la sélection de Tsembéhou, le 4 août dernier. La grande majorité des membres de cette sélection était issue de l'équipe Etoile Filante qui, à n'en pas douter, nous a beaucoup égayés.

Plusieurs autres événements non moins remarquables ont rythmé la vie à Tsembéhou durant toute l'année qui vient de s'achever. C'est le cas notamment de la nomination de M. Ali Nadjib, ministre de la Fonction publique, de la Production, de la Pêche et de l'Agriculture. L'on peut aussi ajouter l'ouverture d'une classe de Seconde au collège de Tsembéhou, la création par décret présidentiel d'un Tribunal de Paix et l'ouverture d'une Ecole d'Informatique.

Le central téléphonique de Tsembéhou qui a coûté près de 400 millions de francs comoriens à la SNPT, 14 mois après la tentative ratée de démarrage est devenu finalement opérationnel. La SNPT( Société Nationale des Postes et Télécommunications) effectue des branchements téléphoniques depuis le début de ce mois de mai 2005. Ce privilège appartient d'abord à ceux qui disposent actuellement d'un appareil téléphonique.

La journée de l'Enfant africain a été célébrée cette année à Tsembéhou. La cérémonie s'est déroulée au collège le samedi 18 juin. Plusieurs centaines de jeunes enfants venus des quatre coins de l'île ont durant toute la matinée du samedi réalisé des activités ludiques qui n'ont pas manqué d'émerveiller bien des adultes : chants, poèmes, sketchs et discours ont été présentés majestueusement par ces artistes en herbe.

Le thème de cette année fut la « scolarisation  de la fille ». La manifestation a constitué donc une véritable tribune pour ces enfants, garçons et filles, de plaider en faveur de l'éducation de la fille.

Le président Mohamed Bacar à la tête de son gouvernement venait de visiter le chantier de la mairie et poser le premier agglo du premier étage du bâtiment qui abritera les services de la Mairie. Dans son allocution, il n'a pas seulement salué le travail remarquable réalisé, il a également rendu un grand hommage aux Tsembéhouens pour les efforts consentis dans les travaux d'intérêts communautaires. Pour le 1 er magistrat de l'île, des travaux comme le réseau d'adduction d'eau de Hambajé qui ont coûté la somme de 16 millions aux Tsembéhouens devraient coûter le double si ces travaux étaient réalisés par une entreprise. Il a alors incité la population à poursuivre sur cette lancée pour le progrès social et le développement de la localité.

La saison des mariages vient de prendre fin à Tsembéhou ce mois de septembre. C'est M. Charleston Abdou, caissier au service des impôts de Moroni et Mlle Fatima Allaoui qui ferment le chapitre. Tsembéhou vient de célébrer avec pompe une vingtaine de mariage cette année 2005.

La conférence des bailleurs de fonds en faveur des Comores tenue Port-Louis à Maurice le 8 décembre dernier a été un succès.

Une délégation de quatre personnes, membres de l'association Ouvoimoja Wa Tsembéhou, est arrivée à Tsembéhou le mercredi 18 mai pour étudier ensemble avec les autorités locales et la communauté les voies et moyens pour la construction d'une nouvelle mosquée de Vendredi.

 

Autant d'événements heureux qui ont marqué la vie dans la cité. Pour l'année qui s'achève nous déplorons la perte de certains de nos chers compatriotes. C'est cas notamment du regretté Saindou Assani, ancien maire de Tsembéhou.

Avec vous, nous formulons le vœu pour que cette nouvelle année soit pour nous tous une année de Bonheur, de Bonne Santé et de Prospérité. Que le Bon Dieu apporte sa grâce à tous les hommes et à toutes les femmes de la planète ! Qu'Allah nous bénisse et nous accorde sa miséricorde !

Statistiques d'Affichages

Compteur d'affichages des articles
1567579

Utilisateurs Connectés en Ligne

Nous avons 36 invités et aucun membre en ligne