Nécrologie

Décès: Said Houmadi

  *** Monsieur Said Houmadi, connu sous le nom de Said Kurayichiya nous a quitté brusquement le vendredi 14 janvier. Ses Funérailles se sont déroulées le jour même après la prière de 16 h. Paix à son âme.

Bweni Oistwa nous a quittés !

 Ils étaient nombreux les hommes venus rendre un dernier hommage à Bweni Oistwa, mieux connue sous le nom de Maha Mari, décédée le mercredi 20 janvier, vers minuit, à Tsembéhou. Les funérailles ont eu lieu le lendemain vers 9 h du matin.

 La regrettée était une femme dynamique qui a passé une partie de sa vie à Madagascar. Elle a regagné les Comores au début des années 90. Bien connue pour sa générosité, sa gentillesse et son amabilité, Ma Marie était l’amie de tout le monde. On peut bien comprendre le ressentiment de certaines femmes à qui on a refusé de venir rendre un dernier hommage à la disparue.

 En fait, l’une des filles de la regrettée a demandé et obtenu de la famille l’annulation d’un rituel qui regroupait la gent féminine. En effet, les femmes n’étaient pas permises de venir lire le coran et autres textes sacrés avant la levée du corps. Un cérémonial jugé pas "très musulman" par Madame Zarientie, une des filles de la regrettée qui vit à Mayotte depuis une dizaine d’années. Musulmane très pieuse, Madame Zarie a regagné Tsembéhou, il y a environ deux mois, et n’apparait en public que voilée.

 Tsembehouinfo présente à la famille éplorée ses condoléances les plus attristées. Qu’Allah, le tout puissant, le miséricordieux, accepte Maha Marie dans son paradis. Amen.

Adieu Mwe Mzuri

Depuis mercredi 21 novembre, Baco Mahadali, appelé affectueusement Mwe Mzuri a rejoint l'ultime demeure; celle-là où habiteront tous les hommes, de quelque rang, de quelque condition, de quelque race qu'ils fussent . Il s'est assoupi dans ce sommeil éternel après plus de 90 ans d'une vie débordante d'une ardeur fascinante dans l'art. De son vivant, il excellait dans les chants et danses folkloriques. Il était la générosité incarnée. D'où le nom de Mwe Mzuri (Monsieur le Beau), car chez lui tout était beau et bon aussi. Cet homme s'en est allé en douceur en nous laissant l'exemple d'un cœur qui peut contenir toute la bonté du monde. Paix à son âme.

 

Condoléances à M. Ali Attoumani

••••L'équipe de Tsembehouinfo adresse ses sincères condoléances à M. Ali Attoumani, député de la circonscription de Tsembéhou, suite à la disparition de sa maman, le jeudi 29 novembre 2007. Femme dynamique, bien respectée dans la ville, Maha Houmadi Tadjiri s'était courageusement illustrée lors de la campagne électorale des législatives de 2004. Que Dieu lui accorde une place au paradis.

Décès: Mme Echat Souf, Maha Soifia Maoudjoudi et Hadj Houmadi Abdallah

Décès

Adieu Mme Echat Souf

L'équipe de Tsembehouinfo présente ses condoléances les plus attristées à leurs collègues Habib Bacar et Kamardine Bacar et famille suite aux décès de leur mère Mme Echat Souf, mieux connue sous le nom de Mahamouhamadi Chaoueni. Ses funérailles se sont déroulées le 9 novembre dernier à Tsembéhou. Paix à son âme.

Maha Soifia Maoudjoudi nous a quittés

C'est dans la douleur que les Tsembéhouens ont envoyé dans sa dernière demeure la regrettée Maha Soifia Maoudjoudi, la mère du Commandant Djony et de Soifia, décédée le 4 novembre à Moroni (Ngazidja). Le corps de la regrettée a été acheminé par avion, le 5 novembre tôt le matin à Anjouan. Une foule de fidèles à l'aéroport et à Tsembéhou témoigne de la popularité de cette dame, calme et généreuse. A Moroni, la communauté tsembéhouenne a pris une part active dans les préparatifs et le transfert du corps à Tsembéhou. Ce décès survenu 48 h seulement après celui de Baha Echat Dala a très fortement marqué les Tsembéhouens. Paix à son âme.

 

Adieu Hadj Houmadi Abdallah

 Hadj Houmadi Abdallah que les Tsembéhouens appelaient affectueusement Baha Echadala est décédé le vendredi 2 novembre à l'Hôpital de Hombo. Ses funérailles se sont déroulées le samedi 3 novembre à Tsembéhou après la prière de midi. Plusieurs centaines de personnes venues des quatre coins de l'île ont rendu un vibrant hommage au regretté, l'un des Tsembéhouens les plus populaires des Comores. Tsembéhou vient de perdre l'un de ses valeureux notables. Un homme dont la sagesse, le courage et le dévouement dans la défense des droits, de l'honneur et de la dignité humaine étaient connus de tous. Il était l'ami de tous. Et ce n'est pas un hasard si Dieu l'a appelé auprès de lui un jour de Vendredi. Paix à son âme et Qu'Allah le tout puissant lui accorde une place au paradis.

 

Plus d'articles...

  1. Adieu Noura

Statistiques d'Affichages

Compteur d'affichages des articles
948419

Utilisateurs Connectés en Ligne

Nous avons 18 invités et aucun membre en ligne