Nécrologie

Decès de Mr. Issouf Combo, policier à la retraite

Condoléances.

Tsembéhouinfo présente ses condoléances les plus attristées à la famille du regretté Issouf Combo, policier à la retraite, décédé le 24 juin à Tsembéhou. Les funérailles se sont déroulées le 25 juin. Ils étaient très nombreux les hommes et les femmes qui ont accompagné le regretté jusqu’à sa dernière demeure, au cimetière de Sohamwé ce samedi à 9 h 00. Paix à son âme !

L’incendie du Banga de Kaweni serait criminel

Trois garçons ont brûlé leurs camarades

Madame Anfia Ali, la sœur d’une des 4 victimes,  a accusé, lundi soir sur Mayotte 1ère  Radio, une bande de trois garçons qui serait à l’origine de l’incendie qui a brûlé le Banga la veille et provoqué 4 décès. La bande de trois aurait menacé les autres de les bruler vifs pour se venger. Autant dire que les sept adolescents vivaient ensemble dans cette case. Pour l’orner,  ils avaient  décidé de cotiser pour acheter un morceau de tissu. N’ayant pas cotisé,  les 3 garçons auraient été  exclus du groupe et auraient cherché à se venger. Le feu s’est déclaré vers 6 h du matin, précise Anfia. Les dégâts ont été considérables car la porte de la case a été cadenassée de l’extérieur et les malfaiteurs avaient utilisé de l’essence.

D’après Mme Anfia, l’un des garçons s’est fait raser les cheveux, s’est déguisé et a tenté de fuir  vers Anjouan.

Les parents des 3 garçons soupçonnés d’avoir mis le feu ont été entendus le lundi matin par la police mahoraise.

TSEMBEHOU EST EN DEUIL

L’incendie d’un Banga fait 5 morts à Kaweni (Mayotte)

Sur les 5 décès, 4 sont de Tsembéhou. Le 5ème est originaire de Chandra. Ils sont tous des jeunes garçons. Certains d’entre eux poursuivaient leurs études au collège. Il était environ  4 H du matin quand leur case (le Banga) pris feu. Quand  les flammes furent maitrisées, l’on découvre avec horreur l’irréparable. Cinq victimes calcinées. La nouvelle est accueillie avec beaucoup d’émotion. Elle a bouleversé tout le monde à commencer par la population de Tsembéhou. Kaweni est l’une des localités mahoraises où habite une forte communauté tsembéhouenne.

Les enquêtes continuent pour découvrir l’origine de ce sinistre. Car d’après certains témoignages, la case n’était éclairée ni en électricité, ni en bougie, ni en lampe à pétrole.

 

Tsembéhou en deuil

L’incendie de Kaweni a fait 4 morts

Des précisions venant de Mayotte font état de 4 décès (et non 5 comme nous l’avons écrit par erreur) lors de l’incendie qui s’était déclaré, dimanche 22 mai, aux environs de 4 h 00 du matin dans une case (Banga) à Kaweni. Toutes les 4 victimes sont originaires de Tsembéhou. Après vérification, il n’y a pas eu de victime originaire de Chandra, contrairement à ce que nous avons annoncé ce matin.

Pour le moment, les 4 corps sont gardés dans la morgue de l’Hôpital de Mamoudzou. Le propriétaire de la cour où était construite la case est convoqué, lundi matin, à la police pour le besoins des enquêtes pouvant déterminer l’origine de ce sinistre. D’après certains témoignages, la case n’était éclairée ni en électricité, ni en bougie, ni en lampe à pétrole. Dans la nuit du samedi à dimanche, les occupants avaient utilisé, soulignent des témoins, un chargeur pour éclairer la case.

Lire la suite ...Tsembéhou en deuil

Décès: Mouhamadi Combo

*** Monsieur Mouhamadi Combo, connu sous le nom de Bamouhamadi, est décédé le vendredi 14 mars à Tsembéhou à l’âge de 95 ans. Les funérailles se sont déroulées le lendemain à 10 h. Que la terre lui soit légère.

 

Statistiques d'Affichages

Compteur d'affichages des articles
948361

Utilisateurs Connectés en Ligne

Nous avons 28 invités et aucun membre en ligne