Arnaud Assoumani aux Comores le 9 octobre

Details {idkey=351b0[title=Arnaud+Assoumani+aux+Comores+le+9+octobre][desc=]}

Arnaud Assoumani, champion du monde handisport de saut en longueur, à Beijing, et médaillé d'argent aux derniers jeux paralympiques de Londres, sera aux Comores du 9 au 14 octobre 2012. Une équipe de tournage, composée de deux personnes, Renaud Georgeault (cadreur) et Benjamin Rassat (réalisateur) l’accompagnera tout au long de ce périple qui, pour l’instant, se limitera à la Grande Comore. Arnaud Assoumani vient donc découvrir le pays d'où son père est originaire. Aura-t-il la chance de voir, Tsembéhou, la ville natale de son papa ?

Arnaud2Tsembehouinfo suivra avec beaucoup d’intérêts le voyage de ce héros national. Notre équipe de rédaction et la population de la Cuvette seraient totalement comblées si Arnaud Assoumani arrange son programme de manière à pouvoir faire un petit crochet sur Tsembéhou, la ville natale de son père, Docteur Bakri Assoumani.

Pour rappel, Docteur Mohamed Bakri ASSOUMANI, le père d'Arnaud, est né à Tsembéhou (Anjouan) d’où est originaire sa mère (famille Baco Bacar). Son père est de Mitsoudjé (famille SAMBAOUMA, Grande Comore). Docteur en Sciences et Techniques Alimentaires, il est aussi Lauréat du Prix Scientifique Parmentier en France en 1989, pour sa capacité d'innovation dans l'industrie.

Grand admirateur de la région de la Cuvette, Dr Bakri Assoumani, le père d'Arnaud, garde  des souvenirs ineffaçables de la ville qui l’a vu naître. Voilà ce qu’il nous a raconté dernièrement : " Adolescent et adulte, je suis souvent venu à Tsembéhou, en poussant jusqu'à Domoni pour voir la famille là-bas aussi. La Cuvette est un endroit unique, magique qui vous attire comme un aimant. La douceur de vivre, les cours d'eau et les sources, l'air frais descendant des montagnes vous bercent. Mes passe-temps favoris étaient d'aller jouer au foot à Chandra, pêcher les écrevisses dans le ruisseau (souvent ce sont des jeunes qui venaient les vendre à ma mère, sachant que j'en raffolais) ; aller à la source de « maji ya chouma », etc. Pour simplifier, c'est la communion avec la nature et les discussions interminables avec des camarades et la famille."

Le jeune Arnaud aura-t-il l’occasion, durant son séjour, d’aller visiter la Cuvette de Tsembéhou, ce mystère  géologique, qui a déjà émerveillé plus d’un ?

Statistiques d'Affichages

Compteur d'affichages des articles
1568816

Utilisateurs Connectés en Ligne

Nous avons 24 invités et aucun membre en ligne