10 vérités effrayantes sur la cigarette

La cigarette fait partie du quotidien de millions de Français. Toujours partante pour accompagner le café ou dans les moments de détente, elle sait taire ses mauvais côtés pour ne laisser percevoir que les bons. Pourtant, il y a quelques vérités auxquelles elle n’échappe pas…

Lire la suite ...10 vérités effrayantes sur la cigarette

L'hôpital se meurt

Le Centre de Santé de Tsembéhou traverse actuellement une passe difficile caractérisée par un manque chronique de personnel et de logistique. La situation est si critique que le vendredi dernier, le Naibul Cadi, Daoud Mfaoumé, au nom de la notabilité, a pris en témoin tous les fidèles présents lors de la grande prière. Pour lui l'hôpital se meurt et si l'on ne le sauve pas c'est la santé de toute la population de la région qui sera menacée. Il ajouta que les responsables politiques actuels de l'île sont responsables de cette situation.

A l'origine de ce désagrément, les affectations qui ont frappé quatre agents. Leur seul crime est de n'avoir pas soutenu la candidature du colonel Mohamed Bacar lors des élections présidentielles du 10 juin dernier. Il s'agit du Dr Abdou Ousseni (médecin chef), de Madame Echati Said (le Major), de Monsieur Anli Msa (laborantin) et de Boinayou (chauffeur). Le centre de Santé fonctionne donc au ralenti.

Dr Mourchid réaffecté à Domoni

Dr Mourchid Bacar a regagné son poste de Médecin associé à l'hôpital de Domoni depuis le 21 novembre dernier. C'est un poste qu'il avait déjà occupé quatre mois plus tôt. Il était affecté comme Médecin-chef au Centre de Santé de Tsembéhou en juillet dernier, au plus fort de la grève de médecins de l'île. Il est venu remplacer à ce poste Dr Aboubacar, lui-même gréviste. Ce mouvement de grève, le plus dur dans le domaine de la santé qu'Anjouan n'ait jamais connu, a duré deux mois. C'était pour casser ce mouvement que le gouvernement avait décidé d'affecter ou de suspendre certains médecins grévistes dont Dr Mohamed Aboubacar.

Lire la suite...Dr Mourchid réaffecté à Domoni

 

Une mutuelle de Santé à Tsembéhou

L'idée de créer une mutuelle de Santé à Tsembéhou fait bien son chemin. Et si tout se passe comme on le souhaite, cette structure verra le jour avant la fin de l'année. M. Alexis Bigeard, le responsable du réseau comorien était à Tsembéhou le jeudi 16 juin. Il s'était entretenu avec des représentantes des cinq principales associations féminines de la ville en présence du député Ali Attoumani. M. Alexis expliqua longuement à ses interlocutrices le rôle et l'importance d'une mutuelle de Santé, son fonctionnement et ses avantages. Il était accompagné de M. Boutiquant, le coordinateur anjouanais de ce projet. M. Alexis et son coéquipier envisagent de créer , à Anjouan, quatre Mutuelles de Santé avant la fin de l'année. Les deux hommes venaient de boucler à Tsembéhou une tournée qui les a conduit dans plusieurs localités de l'île. Tsembéhou aura - t - elle la chance de figurer parmi les quatre localités qui seront choisies pour abriter une Mutuelle de Santé ? On l'espère bien, car cela fait déjà trois ans depuis qu'on parle de ce système jugé capable d'améliorer le système des soins de santé des personnes membres.

 

Statistiques d'Affichages

Compteur d'affichages des articles
1507202

Utilisateurs Connectés en Ligne

Nous avons 35 invités et aucun membre en ligne