Le CNPA devient le 29ème membre du REFRAM

Details {idkey=226b0[title=Le+CNPA+devient+le+29%C3%A8me+membre+du+REFRAM][desc=]}

Le CNPA devient le 29ème membre du REFRAM

La 5ème Assemblée générale du Réseau des Régulateurs Francophones (REFRAM), qui s’est tenue du 23 au 26 octobre à Genève, a approuvé à l’unanimité de ses membres, l’adhésion du CNPA qui devient le  29ème pays membre du réseau.

En novembre 2016, une délégation du CNPA se rendait à Tunis pour assister à une conférence du Réseau des régulateurs francophones des Médias (REFRAM). Sa mission était alors de prendre contact avec les dirigeants et particulièrement avec son président, l’Ivoirien Ibrahim SY Savane, en vue de faire adhérer le CNPA dans le réseau des régulateurs francophones. Près d’un an après, c’est chose faite.  Le CNPA est devenu le 29ème pays membre du REFRAM.

Dans son mot de remerciement, le président Mohamed Boudouri  a indiqué que l’adhésion du   CNPA au Refram est une «  opportunité inestimable  en termes d’ouverture et d’exposition aux bonnes pratiques dans le domaine de la régulation des médias ».

Pour sa part le président sortant du REFRAM, Ibrahim Sy Savané,  a salué « les efforts du CNPA  qui a réussi en peu de temps à  prendre sa place  dans la famille des régulateurs francophones. »

Dans le communiqué officiel, le nouveau président a également salué l’adhésion du CNPA

En seulement deux ans d’existence effective, même si l’instance de régulation est officiellement créée depuis 4 ans, cette adhésion consacre la reconnaissance par nos homologues francophones des efforts conduits par l’actuelle équipe du CNPA, en faveur de la régulation aux Comores.

Malgré un mandat très court de deux ans, les responsables du CNPA, ont en effet jeté les bases structurelles d’une régulation favorable au développement d’un paysage médiatique durable, plurielle et moderne. Parmi les actions notoires, l’actualisation du Code de l’information, un diagnostic du service public de l’audiovisuel comorien, la mise en place de la carte  d’identité des journalistes professionnels,  la création d’un groupement économique et d’une association des éditeurs de presse. Avec ses partenaires parmi lesquels l’Université des Comores, l’ONG Africa médias, le CNPA réfléchit sur la mise en place de formation continue des journalistes dont les premières sessions ont débuté en octobre. Dans cette perspective, la délégation du CNPA à Genève a rencontré la directrice du CESTI de Dakar qui a donné son accord de principe pour venir organiser à Moroni le concours d’entrée dans cet établissement parmi les plus connus en Afrique pour la formation des journalistes. Une opportunité pour les jeunes Comoriens qui voudraient s’orienter dans cette filière. 

Statistiques d'Affichages

Compteur d'affichages des articles
767360

Utilisateurs Connectés en Ligne

Nous avons 22 invités et aucun membre en ligne