La loi sur les Collectivités Territoriales votée

Tsembéhou se sent lésée.

Les députés de l’Union des Comores viennent de voter, le 3 mai dernier, la loi sur les Collectivités territoriales. Au total il y a 16 préfectures réparties ainsi : 3 à Mohéli, 5 à Anjouan et 8 à Ngazidja.

Les cinq préfectures d’Anjouan sont : Mutsamudu, Domoni, Ouani, Mrémani et Sima.

Quant aux Communes, elles sont au nombre de 54 : 6 à Mohéli, 20 à Anjouan et 28 à Ngazidja.

Ces préfectures et communes sont fixées par la loi après avis des Conseils Communaux et sous la responsabilité du gouverneur de l’île concernée.

Lire la suite...La loi sur les Collectivités Territoriales votée

L’UT se dote d’un règlement intérieur

L’association Udzima Wa Tsembéhou (UT) à Ngazidja a tenu le dimanche 25 avril, au Foyer Awuladil Komor à Moroni, une assemblée générale extraordinaire pour adopter le règlement intérieur. Plus d’une centaine de personnes ont répondu favorablement à l’invitation du bureau.

 C’était une occasion pour le président, Mohamed Boudouri, de dresser un bref bilan des activités du bureau, 70 jours après son élection. L’on peut retenir de son discours quelques réalisations qui se résument à une réelle volonté de faire bouger les choses. Le bureau, qui se réunit tous les vendredis après-midi depuis le 14 février dernier, date de son élection, s’est doté désormais d’un siège équipé d’un ordinateur et bientôt d’une imprimante. Ce siège est situé dans le quartier de Kambodge. Les statuts sont amendés suite aux propositions faites par l’Assemblée Générale du 14 février. Le règlement intérieur soumis à l’appréciation de l’AG du 25 avril a été rédigé par l’actuel bureau qui a organisé une série de réunions élargies pour discuter divers sujets… Pour sa part M. Flaubert a évoqué des activités génératrices de revenus qui, une fois réalisées, permettront à l’UT de renflouer sa caisse. Plusieurs invités ont pris la parole pour soutenir l’action de l’association. C’est le cas notamment de Messieurs Saindou Said Ali résidant à Mayotte, de Dhoimir Houmadi venu de Tsembéhou et qui a promis de faire don d’une somme de cent mille francs à l’Association, de Madjid Bacar qui a exhorté les membres à s’aimer et se montrer solidaire et du Député Mohamed Said qui a vivement remercier l’assistance. C’est enfin Djohar qui a lu et expliqué les principaux points du Règlement Intérieur et qui nécessitaient l’avis des membres. Après le débat, l’on est passé au vote du texte.

 Pour 2010, la cotisation annuelle est de 5000 FC. Les étudiants et les femmes à faible revenu paieront la moitié. Des quoteparts en cas de décès, d’évacuation sanitaire ou de mariage d’un des membres ont été aussi fixées.

 La réunion s’est déroulée dans une ambiance conviviale et dans un parfait esprit de fraternité.

Lettre à mon frère

Cher petit frère, Bonjour!

 J’ai reçu ton message. Merci beaucoup. Moi aussi je te présente mes vÅ“ux de bonne et heureuse année 2010. Je prie Allah pour que le Nouvel An soit pour toi et pour tous ceux qui te sont chers une année de succès, de bonne santé, de bonheur et d’amour.

Dans ton message tu m’as demandé de te parler brièvement des événements qui ont marqué l’année qui vient de s’écouler, aux Comores en général et à Tsembéhou en particulier.

C’est avec plaisir que je vais le faire tout en sachant que la tâche n’est pas facile. Car ce qui est marquant pour moi pourrait ne pas l’être pour certaines personnes. Pour notre pays, mis à part les deux consultations (Référendum constitutionnel et élections des députés et conseillers des îles) l’événement le plus marquant fut le crash de l’avion de Yémenia. Beaucoup de larmes, de salive et d’encre ont été versées sur cet accident.

Lire la suiteLettre à mon frère

 

Lettre à ma petite sœur

Chère sÅ“ur, Bonjour !

Tu m'as demandé l'autre jour de te parler des événements qui ont le plus marqué l'année 2007 dans ta ville natale de Tsembéhou. J'accepte volontiers de le faire tout en sachant que la tâche n'est pas facile. Et c'est avec un petit pincement au cœur que j'ai ouvert mon bloc note pour ne pas dire mon journal et parcourir les différentes pages consacrées à ta Tsembéhou natale.

Comme tu le remarqueras toi-même l'année 2007 a été spéciale. Je dirai même très spéciale puisqu'elle a vu le retour des séparatistes sur la scène politique tsembéhouenne.

Mais avant de plonger mon regard sur le rétroviseur 2007, permets-moi de te parler brièvement d'un fait qui a bouleversé Tsembéhou ce mardi 1 er janvier 2008. Premier jour de l'An, jour chômé et payé, chacun essaie à sa manière de passer agréablement cette journée mémorable. Il faisait beau à Tsembéhou. Quelle fut la consternation quand vers 10h 35 mn du matin la nouvelle tomba ? Issoufi Abdallah n'est plus. Il nous a quittés brusquement et pour toujours. Mais pourquoi le Bon Dieu a choisi ce jour de nouvel An pour l'appeler auprès des siens ? C'est un mystère dont seul Allah connaît le secret.

Lire la suiteLettre à ma petite sœur

Commune de Tsembéhou: Une équipe dynamique à l'œuvre

Aussitôt investie de ses fonctions, la nouvelle équipe à la mairie de Tsembéhou a pris ses activités à bras le corps. Au-delà de ses activités administratives, la nouvelle équipe se consacre beaucoup aux travaux de construction de la mairie. Le chantier avance à grand pas. Le terrain déblayé, les briques posées et les poteaux scellés, on procédera bientôt au béton qui couvrira le rez-de-chaussée. Ici se trouvent surtout concentrées la salle de réunion (72 m²) et trois pièces qui totalisent une soixantaine de mètres carrés.

D'après M. Dhoimir Houmadi, l'ingénieur qui s'occupe du chantier, les bureaux de la mairie seront installés à l'étage qui s'étalera sur quelques 144 m².

Lire la suiteCommune de Tsembéhou: Une équipe dynamique à l'œuvre

 

Hit Statistics

Articles View Hits
1558581

Online Connected Users

We have 28 guests and no members online